Fête des Talents en images

Plus de 300 personnes ont participé à la troisième Fête des Talents, mercredi 30 juin, dans les Salons de l’Hôtel de Ville, dans le cadre de la démarche Ensemble pour la Réussite des Jeunes.

Après un temps d’échange et de dialogue entre jeunes, partenaires et élus municipaux, la soirée s’est prolongée par un moment officiel, salle du Conseil Municipal, où les jeunes porteurs de projet, leurs parrains et élus ont procédé à la signature de Contrats de Réussite.

Cette manifestation se terminant par un concert de Mister Nô, dans le patio de l’Hôtel de Ville.

Retrouvez toutes les photos de cette soirée

J’aime enseigner en ZEP

Ariane Fraisse, professeur de mathématiques au collège Albert Camus, a toujours enseigné en ZEP. « J’aime enseigner en ZEP parce que j’ai l’impression que dans notre mission il y a quelque chose de plus fort« . « Nous sommes là pour les aider à réussir » ajoute Maâmar Djenane, assistant d’éducation qui souhaite que les élèves « se souviennent de nous plus tard« . Leur principale, Anne-Marie Saintrapt le sait bien : les jeunes collègues « sont porteurs d’énergie, plein d’envie (…) et nous donne envie d’avancer« .

Faire plus confiance aux stagiaires

Clermontjeunes.tv présente la web série « Paroles croisées ». Lors des rencontres-actions organisées dans toute la ville par la municipalité, jeunes, partenaires et élus échangent d’égal à égal devant la caméra… Episode 10

Les entreprises ne devraient-elles pas « faire plus confiance aux stagiaires » ? Faut-il relancer les employeurs et combien de fois ? Où se trouve « la limite entre je suis motivé et je suis collant et j’harcèle » ? Comment faire pour concilier travail et vie de famille quand on ne trouve pas de travail à Clermont-Ferrand ? Hervé Poher, directeur de la communication et du développement durable chez EDF, conseille aux jeunes de plus valoriser leurs qualités personnelles : « Vous êtes tous différents. Si vous avez envie de faire quelque chose, c ‘est pas le fruit du hasard. »  A Simon Pourret, adjoint au Maire en charge de la jeunesse, d’ajouter : « il n’y a pas cette fluidité qui permettrait d’être bien informé et orienté vers des secteurs qui recrutent. Je pense que nos rencontres contribuent modestement à essayer de construire cette fluidité là ».

Dire quelle société on veut construire ensemble

Clermontjeunes.tv présente la web série « Paroles croisées ». Lors des rencontres-actions organisées par la municipalité, jeunes, partenaires et élus municipaux échangent d’égal à égal devant la caméra… Épisode 9

Comment créer son entreprise et obtenir un prêt d’une banque ? Comment trouver un stage ou une entreprise pour suivre une licence en alternance ? Comment valoriser l’expérience acquise en tant que bénévole ? Comment crée-t-on du lien entre les jeunes motivés et des entreprises ?… Et comme le souligne Lætitia Lancelot, Conseillère en alternance à l’AFPI-CFAI d’Auvergne, « les entreprises aussi (…) on a des problématiques. Dans l’industrie, on se dit : «on ne sait pas parler aux jeunes, comment on fait pour parler aux jeunes, comment on fait pour leur dire, venez nous voir, nos métiers sont super-fantastiques ? » Et Simon Pourret, Adjoint au Maire en charge de la Jeunesse, de conclure : « les distances entre les personnes aujourd’hui sont devenues très importantes, trop importantes, et il faut remettre dans tout ça des espaces de négociation, de discussion entre des gens qui sont très différents mais qui se retrouvent à un moment donné pour dire quelle société on veut construire ensemble. C’est aussi ça l’objectif de ces réunions ! »

Dominique Bodet – partie 2

Dominique Bodet, Directeur Général des Services de la ville de Clermont-Ferrand, explique qu’avec la démarche « Ensemble pour la réussite des jeunes », « la ville prend une dimension différente : de leader d’un réseau que nous souhaitons mettre en ordre de marche au service de la jeunesse de la ville. » Deuxième partie du portrait de Dominique Bodet.

La Coopérative de Mai

Didier Veillault est le directeur de la Coopérative de Mai. Ce qu’il apprécie chez ses jeunes collaborateurs c’est leurs « regards sur la vie, sur ce qu’ils font et sur ce qui se passe autour d’eux ». Mathilde est chargée des relations avec le public et de la billetterie. Ce qui l’a aidée à intégrer la Coopérative de mai, « c’est un certain bagage d’études ». Pour Julien, attaché à la communication, « les études longues c’est important, on va y apprendre énormément de choses, mais l’objectif c’est de monter ses propres projets ». Tous les deux conseillent à leur directeur de miser sur la jeunesse.

Fontaine-du-Bac

Le 7 décembre 2011 à 19h à la Maison de quartier Fontaine-du-Bac à Clermont-Ferrand, jeunes et partenaires ont participé à une rencontre-action  pour parler ensemble et échanger sur la réussite des jeunes. Extraits.

Sophie Mathieu

« Montrer aux gens qu’ils ont plein de ressources autour d’eux pour les aider »

Pour Sophie Mathieu, Psychologue et coordinatrice à l’A.F.E.V, ce qui compte c’est d’être utile. « la tolérance, la solidarité et l’engagement » sont les qualités qu’il faut avoir dans son métier. « Il faut montrer aux gens qu’ils ont plein de ressources »…

« Son talent, c’est d’arriver à nous supporter… »

Docteur Ordinateur recherche assistante de gestion
C’était son premier entretien. Du haut de ses 22 ans, elle n’avait qu’un stage à mettre en valeur. Pourtant Corentine Stockmann a été embauchée comme assistante de gestion. « Lors de son entretien, c’est son manque d’expérience qui m’a tapé dans l’œil », explique Pierre Mourlevat, son patron de cinq ans son aîné. Il faut dire que chez Docteur ordinateur, la moyenne d’âge se situe en dessous de 30 ans. Parfois, même pour trouver un emploi, la jeunesse a du bon…