« Ne pas prendre la grosse tête »

Stéphane Azévedo tient un salon de coiffure tout prés de place de Jaude. Il affirme que « pour être coiffeur, il faut être un artiste » comme « dans une pièce de théâtre ». Julie Michel, coiffeuse, est employée au salon et sait « qu’il faut de la rigueur au travail, être patiente, souriante et sociable ». Quand à Dorothée, elle fait du « relooking » et accompagne les clients  » parfois toute une journée » ….